Une remise en cause nécessaire de notre rapport à la CEDH


Petit retour sur mon intervention sur CNEWS vendredi dernier. Il a été question du référendum souhaité par la droite sur l'immigration. J'ai redit que cette proposition ne répondait pas au problème d'une immigration massive et incontrôlée. Si l'on veut être efficace, il nous faut retrouver les outils de notre souveraineté en matière de politique migratoire. Nous sommes actuellement pieds et poings liés par la jurisprudence européenne produite notamment par la CEDH.