L’écriture inclusive et autres fadaises


Le chiffre : XV.

XV comme le XV de l’équipe de France. Ou le XV de la Rose. Ou le XV des All Blacks… Tout le monde connait. Et pas que les amateurs de rugby. Eh bien, il faut supprimer. Trop compliqué. Il parait que nos enfants sont trop bêtes pour apprendre et comprendre les chiffres romains. Il faudrait donc écrire : le 15 de France et non plus le XV de France. Dans un autre registre mais avec la même envie de tout chambouler, il faudrait adopter cette écriture inclusive où il faut mettre des points partout, du style : « les élu.e.s départementaux.ales s’occupent des collégien.ne.s et de tou.te.s les usager.ère.s du service public. » (J’espère ne pas avoir fait de fautes ! Essayez, vous verrez, ce n’est pas gagné.)


L’analyse : Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, lorsque je lis 15 de France, je pense davantage au 15 des Urgences qu’au rugby. Et quand je lis l’écriture inclusive, là, je ne comprends plus rien ! Imaginons Ronsard, Baudelaire et Verlaine en écriture inclusive. Le sonnet et le quatrain remisés dans de vieilles malles au fond de greniers poussiéreux.

Comme l’a justement fait remarquer l’académicien Jean-François Revel « la querelle actuelle découle de ce fait très simple qu’il n’existe pas en Français de genre neutre. D’où ce résultat que quantités de noms, de fonctions, métiers et titres, sémantiquement neutres, sont grammaticalement féminins ou masculins. »


Mettons un terme à cette insipide écriture inclusive

La proposition : Halte au massacre de la langue française et occupons-nous des vrais problèmes de la France et des Français. Il n’en manque pas.

Mettons un terme à cette insipide écriture inclusive et, pour cela, que les administrations commencent par respecter le droit, ce qui serait un minimum, en appliquant la circulaire du Premier ministre du 21 novembre 2017 interdisant l’écriture inclusive dans l’administration.

Bref, on arrête les conneri.e.s. (!)

Quant au XV de France, laissez-moi rêver que, dans son intégrité, il sera bientôt champion du monde de tous les XV !