Chronique du lundi : des chiffres étonnants à propos du Covid



Le chiffre : 4, 8 millions. A début avril, c’est le nombre de personnes touchées par le Covid en France depuis le début de la pandémie. Je me suis intéressé à y ajouter quelques autres chiffres et à les confronter à d’autres pays assez comparables à la France. Cela ne manque pas d’interpeller.



L’analyse : Les résultats de la politique de lutte contre la pandémie sont loin d’être à l’avantage de la France. Celle-ci a le plus fort nombre de personnes contaminées et les chiffres des sept derniers jours le confirment. Le cas du Japon parait exceptionnel et il serait intéressant que les épidémiologistes s’y intéressent davantage pour comprendre ces résultats. Mais les résultats de la France sont bien plus mauvais que ceux de l’Allemagne alors que la population de celle-ci nous est supérieure.

Quant au nombre de décès, si la Grande-Bretagne détient un triste record, la France est, là encore, sensiblement devant l’Allemagne.

Enfin, nous détenons le mauvais record du nombre de personnes contaminées dans les derniers jours. L’effet de la vaccination massive en Grande-Bretagne semble manifeste. Mais, la France est à plus du double de contaminations que l’Allemagne alors que les deux pays sont à peu près au même niveau de vaccination.

Sans avoir de certitudes, il me semble que la politique de tests et d’auto-tests massive que même l’Allemagne depuis plusieurs mois, constitue un facteur essentiel d’explication de ces différences.


La proposition : Que le Président de la République (« On a bien fait »), le Premier ministre (« Nous sommes prêts »), le ministre de la santé (Une campagne du feu de Dieu »), en arrêtent une fois pour toutes avec leur insupportable auto satisfaction, démentie par toutes les comparaisons. Que l’on analyse, de manière pragmatique, ce que font les autres pays et que l’on s'inspire des exemples réussis.